Genève

Pré-du-Stand: l’exécutif défend son deal

Le Conseil d’Etat défend le déclassement de la zone agricole du Pré-du-Stand, au nom des besoins sportifs et scolaires, quitte à ce qu’y soient construits 90’000 m2 de bureaux.
Pré-du-Stand: l’exécutif défend son deal
Les équipements publics, dont le pôle football, concerneront 7 hectares du Pré-du-Stand alors que 4,6 hectares seront dévolus à des activités administratives et commerciales, dont un hôtel. CAPTURE D’ÉCRAN GOOGLE STREET
Votation

C’est pour répondre aux besoins sportifs et scolaires de Genève que le Conseil d’Etat invite la population à accepter, le 25 novembre, le déclassement de la zone agricole du Pré-du-Stand, près de l’aéroport. Certes, ces 12,8 hectares «représentent l’un des derniers périmètres en zone agricole que le plan directeur cantonal permet de déclasser, introduit, face à la presse, Antonio Hodgers, président vert du Conseil d’Etat. Mais il s’agit d’une zone

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion