International

Le bond du brut

Après la destruction d’installations pétrolières samedi, l’Arabie saoudite a vu sa production divisée par deux, entraînant une flambée des prix.
Le bond du brut
Les Etats-Unis ont annoncé samedi qu’ils autorisaient le recours à leurs réserves stratégiques, réparties dans quatre sites souterrains. KEYSTONE
Arabie saoudite

A première vue, les chiffres ont de quoi donner des sueurs froides aux marchés et justifier la poussée de fièvre de plus de 10% des cours du pétrole à l’ouverture des places financières, lundi. En une seule attaque, d’une ampleur jamais vue sur deux sites de transformation de brut, c’est la moitié du potentiel de production de l’Arabie saoudite qui a été anéanti. Soit 5,7 millions de barils par jour,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion