Solidarité

Briser le silence par la poésie

Le Cameroun vit actuellement une guerre civile entre le gouvernement et les rebelles anglophones de l’ouest du pays. Une anthologie poétique bilingue veut contribuer au dialogue.
Briser le silence par la poésie
En poste depuis trente-sept ans, le président Paul Biya réprime sévèrement les revendications des citoyens anglophones. KEYSTONE
Cameroun

«Dans notre pays, une nouvelle langue a rompu le contrat avec l’anglais et le français, cette langue est celle du silence terrifié que nous avons désormais hissé au rang de langue officielle.» La préface du recueil de poèmes camerounais compilé par la Revue des citoyens des lettres, dont le siège est en Suisse, donne le ton. Cet ouvrage bilingue, Cendres et mémoires1, qui traite de la guerre qui sévit au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion