Actualité

Le WWF sur le banc des accusés

Une ONG accuse le WWF d’avoir contribué à l’expulsion des indigènes Baka de leurs forêts et à la violation de leurs droits humains au Cameroun.
Entre 40'000 et 70'000 Baka vivent dans le sud-est du Cameroun SURVIVAL INTERNATIONAL
Peuples indigènes

L’information circule tel un sous-marin dans l’océan du Web depuis plusieurs mois: en février de cette année, Survival International a déposé une plainte contre le Fonds mondial pour la nature (WWF)1La plainte est dirigée contre le WWF International, car la responsabilité légale des activités du WWF Cameroun lui incombe. auprès de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), dans le cadre d’un mécanisme lié à ses principes directeurs à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion