Jura

Une nouvelle «Tuile» pour le Jura

Séparatiste et anar en diable, le patron du journal satirique jurassien ignorera ce week-end les festivités des 40 ans du Jura. Il continuera d’égratigner juges et classe dirigeante de son canton.
Une nouvelle «Tuile» pour le Jura
Le fondateur du journal satirique jurassien "La Tuile", Pierre-André Marchand. KEYSTONE
Rencontre

Fidèle à ses principes, Pierre-André Marchand n’ira pas se pavaner à Saignelégier jusqu’à dimanche, au milieu du gratin cantonal et des huiles confédérales. Un joli monde rassemblé dans les Franches-Montagnes pour y célébrer, sur trois jours, le début de l’âge de raison du dernier-né des cantons suisses, entré en souveraineté le 1er janvier 1979, il y a quarante ans. «Je n’ai jamais aimé les officialités», décoche celui qui, à bientôt

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion