International

Amalgame de Macron: «Une faute grave»

Avec son livre Antisionisme = antisémitisme? Réponse à Emmanuel Macron, le journaliste et historien Dominique Vidal s’élève contre l’amalgame du président français.
«Une faute grave»
Le président français, Emmanuel Macron, embrasse le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou – qu’il n’hésitera pas à appeler Bibi –, à l’occasion de la cérémonie commémorant le 75e anniversaire de la rafle du Vél d’Hiv, le 16 juillet 2017. EPA/KAMIL ZIHNIOGLU / POOL MAXPPP OUT
Antisémitisme

Le 16 juillet 2017, dans son discours au Vél d’Hiv, le président de la République française, Emmanuel Macron, fait l’amalgame entre antisionisme et antisémitisme. «Une faute grave», selon l’historien et journaliste Dominique Vidal, qui s’en indigne dans un nouvel ouvrage paru aux Editions Libertalia. D’autant que le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, était pour la première fois invité à cette cérémonie; une présence vivement débattue dans la presse française. De passage à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion