Suisse

Les femmes en première ligne

Dans leur campagne contre la loi sur les armes, les milieux du tir suisse montrent de nombreuses femmes alors qu’elles sont minoritaires dans ce sport. La discipline cherche à attirer ce public féminin.
Les femmes en première ligne
Alors qu’elles restent minoritaires chez les tireurs, les femmes sont représentées en nombre sur les visuels du comité référendaire. SIG
Votations fédérales

Pour Jasmin, femme au foyer, mère de deux enfants, tireuse de loisir, c’est clair: «Stop au diktat de l’UE qui nous désarme.» Voilà ce que nous pouvons lire sur les affiches de la campagne contre la nouvelle législation de la loi sur les armes, soumise au vote le 19 mai. Pour la Communauté d’intérêts du tir suisse (CIT), à l’origine du référendum, cette loi serait «inique, liberticide, inutile, dangereuse et antisuisse».

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion