Suisse

Droits humains dans le viseur

Les auteurs de l’initiative contre les juges étrangers, soumise au vote le 25 novembre, tirent à boulets rouges contre la Convention européenne des droits de l’homme. Mais la CEDH, c’est quoi et pour qui?
Droits humains dans le viseur
Avec ses 47 juges, pour autant d’Etats parties, la Cour européenne des droits de l’homme, à Strasbourg, est ciblée par l’initiative UDC. KEYSTONE
Votations fédérales

«Elle protège les criminels étrangers», «elle aide les bénéficiaires de l’aide sociale à entrer en Suisse», «elle est appliquée au mépris du droit suisse»: ce sont quelques-unes des critiques contre la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH), émises par les auteurs de l’initiative pour l’autodétermination. Les juges étrangers visés par le texte sont les 47 juges des pays ayant ratifié la CEDH et siégeant à Strasbourg. Une initiative, et un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion