Livres

Franck Bouysse, éloge des taiseux

Dans son cinquième roman, Né d’aucune femme, l’écrivain français conte la vie d’une jeune fille vendue par son père. Hallucinant.
Franck Bouysse, éloge des taiseux
Ses romans sont ancrés dans une nature sauvage, un monde inchangé qui fait écho à sa Corrèze natale. DR
Portrait

Nous avons fait connaissance sur un plateau de télévision, dans une émission littéraire où les lumières semblent faites pour éblouir. Il était serein, un rien absent. Mais nous avons initié, là, sous les projecteurs de La Grande Librairie, une belle conversation. A la fin de la joute cathodique, autour d’un verre convivial, nous avons poursuivi la musique des mots. Bien qu’enseignant de profession et fils d’un professeur et d’une institutrice,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion