Genève

Place aux femmes

Le collectif l’Escouade et la Ville de Genève vont «rebaptiser» 100 rues avec des noms de femmes.
Place aux femmes
Les plaques alternatives sont en violet et non en rose pour faire écho à la couleur choisie par les luttes féministes. GKN
Égalité

Quelques jours après les mobilisations du 8 mars, c’est une autre manière de prendre la rue. L’association féministe l’Escouade et la Ville de Genève entendent permettre aux femmes de reconquérir l’espace public dans un tout autre style. A partir d’aujourd’hui, et jusqu’au mois de juillet, le projet 100Elles* permettra à 100 femmes d’avoir une plaque de rue alternative à leur nom. Tous les quinze jours, l’association dévoilera dix femmes mises à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion