Arts plastiques

Femmes artistes, la revanche

Oubliées par l’histoire de l’art, nombre de femmes artistes sont aujourd’hui redécouvertes, à l’image d’Hilma af Klint ou d’Emma Kunz. Retour sur une scandaleuse invisibilisation.
1
Hilma af Klint, "Birch" (1922). WIKIMEDIA COMMONS
Égalité

Avec plus de 600 000 entrées au compteur et quelque 30 000 catalogues écoulés, c’est l’exposition de tous les records pour le Musée Guggenheim de New York. Et pourtant, l’artiste au cœur de l’accrochage «Paintings for the Future», montré jusqu’à fin avril dans le gros escargot blanc de la Fifth Avenue, était Hilma af Klint (1862-1944), artiste suédoise encore peu connue du grand public. Une plasticienne intéressée par le spiritisme et la théosophie, qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion