BD

Hécatombe fait parler les murs

Le collectif d’édition investit la Villa Bernasconi pour une carte blanche qui en exploite avec jubilation les potentialités narratives.
Hécatombe fait parler les murs
La fiction infiltre le réel jusqu’à envahissement complet des pièces de la maison. DYLAN PERRENOUD
Exposition

Une affiche occupée aux trois-quarts par un monochrome noir dont émerge une légère bulle de BD: c’est ainsi qu’Hécatombe, collectif d’auteurs-éditeurs de BD basé à ­Genève, a choisi d’annoncer sa carte blanche à la Villa Bernasconi. Maîtresse des lieux depuis le 9 mai, l’équipe constituée en 2004 par Aude Barrio, Barbara Meuli, Yannis La Macchia, Antoine Fischer et Thomas Perrodin livre une proposition ­foisonnante, carburant aux expérimentations et à la pluridisciplinarité,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion