Florilège de textes en devenir

La Fondation Jan ­Michalski met en vitrine une formidable collection de manuscrits ­européens, transmise comme idéal.
Exposition

Napoléon écrivait comme un ­cochon, Rilke comme un écolier. Gens de plume dont on connaît les caractères – ce visage typographique multiplié pour la postérité –, mais beaucoup moins les encrages originels. A la Fondation Jan Michalski de Montricher (VD), les grand·es écrivain·es s’exposent en manuscrits et brouillons. De précieux documents réunis par ­Stefan Zweig, auteur célèbre mais aussi collectionneur passionné, fasciné par le génie à l’œuvre, par ce vertige

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion