Genève

La passerelle du Mont-Blanc fait plouf

Le Conseil municipal refuse de voter un crédit pour effectuer les études du projet lauréat de 2012 tant que l’incertitude à propos du déplacement des débarcadères demeure.
La passerelle du Mont-Blanc fait plouf
Les lauréats ont dessiné un ouvrage de 250 m de long sur lequel circuleront les piétons, tandis que les trottoirs du pont seront réservés aux cyclistes. VILLE DE GENEVE
Mobilité

Coup de théâtre. Mercredi au Conseil municipal, le projet d’une passerelle piétonne du Mont-Blanc avait tout pour aller de l’avant. En commission des travaux, une majorité avait accepté un crédit de 2 millions de francs afin de mener les études sur le projet qui a remporté en 2012 le concours lancé par la municipalité. Mais en plénière, le PLR a désavoué ses représentants de la commission et fait capoter le crédit,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion