Vaud

Transports gratuits, c’est non

Le Grand Conseil vaudois estime que l’initiative manque sa cible.
Transports gratuits, c’est non
Les usagers vaudois paient 35% du coût des transports, contre 65% réparti entre les communes, le canton et la Confédération. KEYSTONE
Mobilité

Le parlement vaudois ne veut pas de transports publics gratuits dans le canton. Il l’a refusé à 103 voix, contre 17 pour et 18 abstentions. Déposée par la gauche radicale, l’initiative a reçu le soutien de l’Alliance du centre et d’une partie des Vert’libéraux. Verts et socialistes n’en ont pas voulu. Le texte du député popiste Vincent Keller proposait un financement via l’impôt et par une taxe sur le bénéfice

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion