Genève

«La lutte pour Theo et Bastien continue»

Les Genevois arrêtés à Briançon après une manifestation de soutien aux migrants sont sous contrôle judiciaire en Haute-Savoie dans l’attente de leur procès.
«La lutte pour Théo et Bastien continue» 3
L’interpellation puis l’incarcération de Theo, Bastien et Eleonora a entraîné une vague d’indignation et une forte mobilisation, comme à Genève le 1er mai dernier. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Délit de solidarité

Jeudi dernier, le Tribunal de Gap, dans les Hautes-Alpes, libérait les Genevois Theo et Bastien sous contrôle judiciaire dans l’attente de leur procès. Ils avaient été arrêtés à Briançon le dimanche 22 avril, tout comme une jeune Italienne, Eleonora, après avoir participé à une manifestation de soutien aux migrants à la frontière franco-italienne. Ils sont poursuivis pour «aide à l’entrée d’étrangers en situation irrégulière sur le territoire national et en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion