Actualité

Guerre des courses à Paris

La concurrence entre chauffeurs privés s’intensifie dans la capitale française, avec l’arrivée de nouvelles plateformes toutes nées dans le sillage d’Uber: Snapcar, Taxify, ou encore Allocab.  
Le vide juridique dont les plateformes de transport comme Uber ont profité a créé une véritable jungle entre chauffeurs privés et chauffeurs de taxi JEAN-PIERRE GALLOT
Uberisation

Dourmoushe a le verbe facile et le rire contagieux. «C’est la jungle!» Voilà comment il décrit, en levant les bras au ciel, la concurrence à laquelle s’adonnent les chauffeurs privés comme lui dans Paris. Elle reflète l’âpre bataille qui se joue dans la capitale française entre les diverses plateformes de transport, toutes nées dans le sillage d’Uber: Snapcar, Taxify, ou encore Allocab et LeCab, axées sur la clientèle affaires, sur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion