Genève

Dix ans de vigie devant l’OMS

L’organisation Independent WHO (OMS indépendante) dénonce depuis dix ans un accord qui lie l’organisation onusienne à son pendant chargé du nucléaire, l’AIEA. Au détriment de la transparence.
La vigie citoyenne a pris fin mercredi PHB
Nucléaire

[gal:148901] Dix ans déjà. Une décennie que des citoyennes et des citoyens se relaient à Genève, jour après jour, pour dénoncer les liens incestueux que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) entretient avec l’Agence internationale pour l’énergie atomique (AIEA). La seconde gardant la haute main sur tout ce qui relève de l’atome. Résultat: pour l’OMS, officiellement, ce sont toujours quelque 50 personnes qui ont perdu la vie à Tchernobyl, alors

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion