Suisse

Roche aurait intimidé un cobaye

Objet d’une plainte d’une patiente test égyptienne, Public Eye pointe du doigt le géant de la pharma.
Photo prétexte. Pixabay / public domain
Ethique

Le géant suisse de la pharma Roche a-t-il fait pression sur l’une de ses patientes tests, citée dans un rapport de Public Eye sur la délocalisation d’essais cliniques, pour qu’elle revienne sur son témoignage et porte plainte contre l’ONG? Les membres de Public Eye en sont persuadés. L’association dénonce les «méthodes agressives» de Roche qui viseraient à les discréditer. L’entreprise bâloise réfute ces accusations. L’affaire débute en juin 2016. Public

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion