Suisse

La gauche est divisée sur les routes

Des élus socialistes et écologistes se distancient de leur parti et appellent à approuver le fonds routier.
Des représentants du PS et des Verts ont annoncé hier la création d’un comité romand de gauche favorable à Forta. L’offensive est notamment menée par la conseillère d’Etat vaudoise Nuria Gorrite. Ernie Deane - CC
Mobilité

La gauche est seule à s’opposer au futur Fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (Forta), soumis au peuple le 12 février. Or ce front, en proie à des dissensions cantonales, s’émousse. Des représentants du PS et des Verts ont annoncé hier la création d’un comité romand de gauche favorable à Forta. L’offensive, menée par la conseillère d’Etat vaudoise Nuria Gorrite, les conseillers nationaux Daniel Brélaz (Verts, VD) et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion