Genève

Les 40 tonnes se mettent à l’hydrogène vert

Quatre entreprises dont les SIG et la Migros lancent à Genève un projet de camion roulant à l’hydrogène. Une solution qui pourrait, à terme, se passer des énergies fossiles.
Les 40 tonnes se mettent à l’hydrogène vert
Ici une maquette du moteur à hydrogène:: il rejette uniquement de la vapeur d’eau, mais l’absence d’émission de CO2 n’est pas synonyme d’énergie propre. MELINA FROIDURE
Mobilité

Des camions, certes, mais qui ne rejetteront que de la vapeur d’eau. Est-ce une solution d’avenir? Quatre entreprises en font le pari, sous l’égide de la fondation Nomads: les Services industriels genevois (SIG), Migros Genève, Larag et Green-GT. Ce consortium a présenté hier le projet «GOH! Hydrogen of Generation». Elles souhaitent développer un modèle de poids lourd de 40 tonnes à «hydrogène vert», à Genève d’abord puis en Suisse romande,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion