Genève

La Poste sous la plume d’un facteur genevois

Dans son autobiographie Une vie de facteur, le Genevois Jean-Jacques Kissling décrit son quotidien de postier, entre une multitude d’anecdotes et de nombreux voyages autour du monde.
SONY DSC JPDS
Témoignage

Jean-Jacques Kissling, alias JJK,  raconte quarante années à courir les boîtes aux lettres genevoises. Entre récit du quotidien et confidences sur le métier, son livre Une vie de facteur retrace son histoire et celle des PTT, devenus «La Poste». Plus qu’une autobiographie, le livre dénonce aussi le virage vers la «rentabilité à tout prix», entrepris, ces dernières années, par le géant jaune. Parlez-nous de vos débuts en tant que facteur.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion