Genève

Coincée en Inde, sans perspective de rapatriement

Partie début  janvier donner des cours de yoga, une Genevoise se retrouve en quarantaine sans possibilité d’approvisionnement dans un contexte très tendu.
Coincée en Inde, sans perspective de rapatriement
La quarantaine se fait sans approvisionnement, raconte la professeure de yoga. KEYSTONE/IMAGE D'ILLUSTRATION
Témoignage

La situation en Inde se dégrade chaque jour un peu plus. La tentative du premier ministre Narendra Modi de protéger ses 1,3 milliard de compatriotes en annonçant un confinement total s’accompagne cependant d’effets secondaires néfastes. Plusieurs témoignages font état de violences de la part de la police. Mais surtout, c’est l’approvisionnement en denrées de base qui risque de faire défaut. Une situation tendue qui se répercute au sein de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion