Genève

Le responsable de la sécurité à la mosquée est «fiché S» en France

Soupçonné de radicalisme, le responsable de la sécurité à la mosquée du Petit-Saconnex est fiché S. Le directeur de l’institution exige que soit produite la preuve du fichage de cet employé.
La mosquée du Petit-Saconnex est dans l'œil du cyclone. Wikimedia
Islam

Le responsable de la sécurité à la mosquée du Petit-Saconnex, engagé depuis février pour contrer le risque de radicalisme, est lui-même fiché S par la France pour soupçon de radicalisme, a révélé mardi Le Temps. «Je ne savais pas que j’étais fiché! J’hallucine! Je suis loin d’être un radical», a confié à la Tribune de Genève ce trentenaire, résident en Haute-Savoie. Deux imams de la mosquée sont eux aussi fichés S. L’engagement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion