Suisse

An’Nur devra faire ses valises

Sous le feu des critiques, une mosquée de Winterthour perd son local de prières.
Islam

La contestée mosquée An’Nur de Winterthour devra se mettre en quête de nouveaux locaux. La société immobilière propriétaire a résilié le contrat de bail au 31 décembre prochain. C’est ce qu’a révélé le Tages-Anzeiger hier. Les raisons du bailleur ne sont pas connues. Les scandales à répétition – hébergement de jeunes partis rejoindre l’organisation terroriste Daech et d’imams appelant au djihad – ne sont probablement pas étrangers à la décision. Un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion