Suisse

Vers une reconnaissance simplifiée

Le canton de Zurich veut régler ses relations avec les religions non reconnues, parmi lesquelles l’islam.
Vers une reconnaissance simplifiée
Les communautés musulmanes (ici la mosquée albanaise de Winterthur) sont à la recherche de nouvelles formes de reconnaissance. KEYSTONE
Religions

Le canton de Zurich explore une troisième voie face à ses communautés religieuses: entre la reconnaissance de droit public accordée, selon des modalités différentes, au catholicisme, au protestantisme et à des communautés juives, et celle qui est liée à une utilité publique, comme dans le canton de Vaud, la ministre zurichoise Jacqueline Fehr envisage une «loi sur les communautés non reconnues.» Un projet salué par la faîtière cantonale des associations

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion