Suisse

Peur de la burqa ou peur de l’islam?

Avec 51,2% des suffrages, les Suisses interdisent le port du voile intégral dans l’espace public. Si les initiants célèbrent une victoire des femmes, certaines féministes dénoncent une instrumentalisation de leur cause.
Pas de burqa au nom des femmes
L'argument anxiogène a porté ses fruits. Keystone
Islam

La nuit vient de tomber sur Berne. Une centaine de féministes fâchées par le verdict des urnes manifestent sur la place Fédérale. Surnommé «le trouble-fête», le moustachu Giorgio Ghiringhelli, lui, exulte: «Mission accomplie!» Celui qui était à l’origine de l’interdiction de la burqa dans son Tessin natal célèbre «une société fondée sur la démocratie et l’égalité des sexes, et non sur la théocratie et la misogynie». Par 51,2% des votants,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion