Cinéma

Abondant et révélateur

Longtemps considéré comme provincial et propagandiste, le cinéma ouest-allemand des années 1949-1963 est enfin réhabilité. Il bénéficie d’une rétrospective à la Cinémathèque suisse.
Himmel ohne Sterne d’Helmut Käutner (1955) porte un regard d’une grande finesse sur le divorce en train de se conclure entre les deux Allemagnes. DR / CINEMATHEQUE SUISSE
Les Unes de Mag

Une soif de voir des films: 817 millions de tickets de cinéma ont été vendus sur le territoire ouest-allemand en 1956. Soit presque six fois plus que les 140 millions d’entrées comptabilisées dans l’Allemagne unifiée de 2015! Avant de subir de plein fouet la concurrence de la télévision dès le milieu des années 1960, le cinéma constituait outre-Rhin le médium culturel de divertissement par excellence. Un constat qui vaut bien une rétrospective

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion