Scène

Les vertiges de l’humain

Après Quartier Lointain, sa pièce phare inspirée d’un manga, Dorian Rossel opère un retour au Japon et adapte un chef-d’œuvre d’Ozu. Gros plan sur Voyage à Tokyo.
Une partie de l’équipe de Voyage à Tokyo PHOTO DE REPETITION / RODOLPHE GONZALEZ
Les Unes de Mag

Pourquoi ne jamais monter de textes de théâtre? La question peut paraître saugrenue quand elle s’adresse à un metteur en scène. Surtout s’il s’agit d’un artiste reconnu, tant en Suisse qu’en France, qui plus est candidat à la direction de la Nouvelle Comédie, à Genève. Depuis la création de sa compagnie STT en 2004, Dorian Rossel, qui porte aujourd’hui à la scène le film de Yasujirô Ozu Voyage à Tokyo,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion