Cinéma

Pure merveille bollywoodienne

Le réalisateur de Lagaan revient avec Mohenjo Daro, épique et enchanteur.
TRIGON-FILM
Cinéma

Plébiscité il y a quinze ans sur la Piazza Grande locarnaise, puis distribué en salles avec succès (52 600 entrées en Suisse), Lagaan faisait découvrir au grand public occidental les fastes de Bollywood – l’usine à rêves, chantés et dansés, de Bombay. Ce très long métrage de 3h45, où des paysans défiaient l’occupant britannique au cricket, a suscité un engouement hélas bien éphémère pour les superproductions made in India. Le somptueux Jodhaa

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion