Actualité

La Turquie arrête et expulse des réfugiés, selon Amnesty

L'organisation accuse Ankara de procéder à des détentions illégales et demande à l'Union européenne de suspendre sa coopération en matière de migration avec la Turquie.
Photo prétexte Freedom house
Crise migratoire

Amnesty International accuse la Turquie de détenir illégalement des réfugiés et de les renvoyer dans des zones de guerre. L'organisation de défense des droits humains exhorte l'Union européenne à suspendre sa collaboration avec Ankara sur les migrations irrégulières. «En assignant à la Turquie le rôle de gardienne de l'Europe dans la crise des réfugiés, l'UE risque de fermer les yeux sur de graves atteintes aux droits humains, voire de les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion