Chroniques

La «tiers-mondisation» de l’Europe?

EST-CE BIEN RAISONNABLE? Ce qui est en train de se passer en Grèce ressemble comme deux gouttes d’eau à ce qu’avaient vécu de nombreux pays africains dans les années 1980-1990. Surendettés par l’irresponsabilité aussi bien de leurs dirigeants que de sociétés privées, ou d’institutions financières, le réveil fut rude. Les délégations du Fonds monétaire international (FMI) débarquèrent dans les capitales, prirent leurs quartiers dans les hôtels luxueux et les bureaux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion