Édito

UBS: «que» 545 millions d’amendes

 

Oups, elle l’a encore fait. L’UBS devra s’acquitter de quelque 545 millions de francs d’amendes: 342 millions pour sa participation au scandale des taux de change manipulés et 203 millions pour son implication dans l’entente cartellaire ayant abouti à une manipulation du taux de référence interbancaire Libor. Logiquement, son action a pris 3,2% hier à la Bourse suisse! Explication: la punition est moins lourde qu’attendu. L’établissement bancaire aux trois clefs a en effet

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion