On nous écrit

La violence religieuse

RÉACTION • Michel Monod analyse les récents attentats du 8 janvier à Paris.

La religion serait-elle source de violence ou de prétexte à la violence? Il m’est toujours apparu lorsque les violents mettent en avant la religion pour justifier des actes de violence, que les véritables causes sont économiques, sociales ou politique et que la religion n’est qu’une façade pour la galerie. J’en veux pour preuve le conflit irlandais entre catholiques et protestants pour plus de justice sociale, le conflit en Centrafrique entre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion