Solidarité

Vers un retour des émeutes de la faim

Dépendants du marché mondial et de l’aide, l’Afrique et de nombreux pays arabes seraient les grands perdants d’un conflit prolongé entre l’Ukraine et la Russie, deux exportateurs nets de céréales.
Vers un retour des émeutes de la faim
Dans l’ensemble de l’Afrique et au Moyen-Orient, 45 pays importent au moins un tiers de leur blé d’Ukraine ou de Russie et 18 d’entre eux s’approvisionnent à hauteur de 50%. KEYSTONE
Alimentation

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion