Livres

Yamen Manai. Secouer le cocotier

Virtuose du roman de l’insoumission et figure de proue de la littérature africaine, il écrit le rire aux lèvres et la pique adroite pour fustiger les myopies et prévenir le naufrage dans lequel verse son pays.
Yamen Manai. Secouer le cocotier
Si l’écrivain tunisien accorde de l’importance au burlesque, c’est que les enjeux sont trop sérieux pour emprunter le même ton que les religieux. DELPHINE MONDON
Portraits de der

On l’écoute comme on le lit: le sourire aux lèvres, tout en ayant à l’esprit que le monde qu’il examine et les problèmes qu’il pointe méritent sa critique cinglante et ajustée. Yamen Manai, né en 1980 à Tunis, ingénieur en télécommunications à Paris, a le bon mot facile et l’élocution trépidante de celui qui n’a pas de temps à perdre. On comprend à son débit, à son éloquence et à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion