Neuchâtel

La solidarité à vau-l’eau

Le Grand Conseil a refusé d’entrer en matière sur une initiative pour une «fiscalité plus équitable».
La solidarité à vau-l’eau
L’entrée en matière a été refusée par seulement deux voix d’écart. KEYSTONE/ARCHIVES
Fiscalité

Les autorités neuchâteloises ne veulent absolument pas voir déguerpir demain de riches contribuables du canton en leur imposant une charge fiscale plus élevée. A fortiori en période de vaches maigres et même sous le couvert d’un impôt dit de solidarité. Mardi, à deux voix près, le Grand Conseil a refusé d’entrer en matière sur l’initiative du Parti ouvrier et populaire (POP), laquelle prône depuis maintenant déjà quatre ans «une fiscalité plus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion