Neuchâtel

Double réforme de la fiscalité

L’allègement fiscal pour les personnes morales et physique répond à l’évolution du contexte suisse et international, et notamment à l’abandon des statuts spéciaux.
Double réforme de la fiscalité
Pour Laurent Kurth, conseiller d'Etat, ces réformes sont indispensables. KEYSTONE/ARCHIVES
Fiscalité

Malgré une opposition des députés POP-Verts-Sol, le Grand Conseil neuchâtelois a dégagé mercredi une majorité qualifiée nécessaire pour adopter une double réforme fiscale. La nouvelle loi réforme simultanément et pour la première fois aussi bien la fiscalité des personnes morales que celle des personnes physiques. Ce double allègement fiscal va produire un manque à gagner de 20 millions de francs pour le canton et de 12 millions pour les communes. Des effets

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion