Arts plastiques

Tout est sous contrôle

Au Mamco, les accrochages d’automne résonnent avec notre présent sous ­surveillance. Dont le principal, dédié à l’expérimentateur Tony Conrad.
Tout est sous contrôle
Film (au fond) et cellule forment "WiP" (pour "Women in Prison"), de Tony Conrad, au Mamco. ANNIK WETTER
Art

«Voulez-vous être militaire ou civil·e?» Pour les ­besoins d’une installation de l’artiste étasunien Tony Conrad (1940-2016), la question devait être posée à la billetterie du Mamco, afin de ­définir le type de badge à donner au public. «Mais nous avons été court-circuités par le dispositif du certificat covid», explique Lionel Bovier, directeur du Musée d’art moderne et con­tem­porain, qui n’a pas voulu ajouter d’entrée une couche de contrôle. C’est donc

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion