Livres

Don Quichotte contre Cervantès

Le chevalier à la Triste figure devient le parangon de la liberté et de la vertu dans Rêver debout, livre-manifeste signé Lydie Salvayre.
Don Quichotte contre Cervantès
Rentrée littéraire

Entre l’auteur Cervantès et son personnage à la postérité foisonnante, Lydie Salvayre a choisi son camp. Dans Rêver debout, elle se lance dans un plaidoyer en faveur du chevalier errant que son géniteur espagnol se plaît à ridiculiser, à faire trébucher et à molester au contact du monde. Sous la plume du prix Goncourt 2014 (Faut pas pleurer), le héros mille fois rossé par «l’engeance crapulesque» sévissant au pays de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion