Livres

Beaucoup de livres, peu de passeurs

Rentrée littéraire oblige, la course à la visibilité bat son plein, dans un contexte romand où la foule des parutions se double d’un manque de prescripteurs. Mais une nouvelle revue se profile…
Pour le critique littéraire PIXABAY / DR
Rentrée littéraire

Chaque année en Suisse romande – et dans le monde francophone –, c’est la même ritournelle. Rentrée de septembre oblige, le critique littéraire tout juste revenu de vacances découvre sur son bureau un amoncellement de volumineux cartons méthodiquement scotchés. Autour de lui s’élèvent déjà des piles bringuebalantes de livres vieux de quelques mois, et qu’il n’a pas eu le temps de digérer. Peinant à s’y retrouver au milieu de cette folle variété

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion