Scène

Transe communicative

Le collectif Ouinch Ouinch, queer, racisé et carnavalesque, joue sur l’hybridation. Entre clubbing et folklore, leur pièce phare Happy Hype sort des théâtres et invite à la danse.
Transe communicative
De gauche à droite, Adel Juhasz, Elie Autin, Maud Hala Chami aka Mulah aux platines, Colline Cabanis et Marius Barthaux dans Happy Hype au Belluard. JULIE FOLLY
Scène

Le travail chorégraphique des Ouinch Ouinch, jeune collectif inclusif, horizontalise les processus de création en danse contemporaine. Nous nous sommes intéressée à différentes facettes de leur démarche, alors qu’ils inauguraient en juin dernier à Fribourg, avec leur pièce Happy Hype, la 38e édition du Festival du Belluard. «Ensemble!» 5/7 Cet été, Le Mag s’intéresse aux nouvelles formes de création collective, réinventions originales de la collaboration artistique au XXIe siècle. CO Interroger

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion