Cinéma

Dilemmes au Séminaire

Entre épure à la Bresson et film noir, Les Séminaristes sonde une période trouble de l’histoire tchèque.
Dilemmes au Séminaire
XENIX FILMDISTRIBUTION
Film

Dans la profusion actuelle des sorties en salles, qui ira voir le deuxième long métrage du Slovène Ivan Ostrochovský? Peut-être celles et ceux qui ont adoré Ida en 2014. Par son sujet et ses choix esthétiques, Les Séminaristes rappelle en effet le film du Polonais Pawel Pawlikowski. En abordant la mise au pas de l’Eglise catholique par le régime communiste dans la Tchécoslovaquie des années 1980, Ostrochovský revisite aussi une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion