Scène

Combat sur les planches

Depuis plus de deux mois, le théâtre de l’Odéon, à Paris, est occupé par des intermittent·es dont l’emploi s’est précarisé avec la crise. On y lutte pour que réouverture rime avec «plan de relance».
Combat sur les planches
Les occupant·es du théâtre de l’Odéon défendent leurs droits sociaux, dont le renouvellement de leur année blanche, pour tous·tes les intermittent·tes de l’emploi, et l’abrogation de la réforme de l’assurance chômage. EHD
Reportage

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion