Genève

La dissonante musique des chiffres

13 millions de francs ou 3,5 millions? Le budget de fonctionnement de la Cité de la musique a fondu entre le vote du projet au Conseil municipal et la campagne de votation. Explications.
La dissonante musique des chiffres
«Il n’y a aucune entourloupe», assure François Abbé-Decarroux, directeur général de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), à laquelle est rattachée la Haute école de musique. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Votation

Comment les frais de fonctionnement de la Cité de la musique ont-il pu passer de 13 millions de francs, au moment du vote du plan localisé de quartier par le Conseil municipal, à seulement 3,5 millions, alors que la population de la Ville de Genève votera sur cet objet le 13 juin? Comment la Fondation pour la Cité de la musique peut-elle désormais prétendre que celle-ci ne coûtera «pas un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion