Musique

Ici l’onde et la matérialité du son

Au Festival Archipel, la créatrice sonore belge Myriam Pruvot imagine Un Opéra modeste et ­refigure une perfo radio divinatoire. Elle est l’une des révélations de l’atelier de création audio.
Ici l’onde et la matérialité du son
Myriam Pruvot: «Un Opéra modeste s’inscrit dans une tradition du théâtre musical et de l’opéra radiophonique.» JULIE CALBERT
Opéra

A bientôt la quarantaine ­sillonnée, Myriam Pruvot est de ces artistes, musiciennes et performeuses en quête perpétuelle. Cette perfectionniste butineuse sait donner du temps aux canevas multidisciplinaires. Notamment à travers des rencontres en improvisation musicale et chorégraphique avec Vincent Dupont et Mark Tompkins. Elle a sorti un album, Niebla (2013), alliant enregistrement sur le terrain (field recording), musique improvisée et texte philosophique. Fidèle à Mallarmé disant que le poème ne

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion