Genève

L’Etat veut licencier plus facilement

Le Conseil d’Etat souhaite simplifier les procédures de résiliation des rapports de service et supprimer l’obligation de réintégrer un·e fonctionnaire notamment en cas de licenciement abusif.
L’Etat veut licencier plus facilement
La justice avait prononcé la réintégration d’une contrôleuse interne au Département des finances, qui avait été licenciée après avoir dénoncé des dysfonctionnements au sein de l’Office des poursuites. Un assouplissement des procédures de résiliation des rapports de services pourrait enlever une épine du pied du Conseil d’Etat. JPDS/ARCHIVES
Fonction publique

Le Conseil d’Etat veut simplifier les procédures de résiliation des rapports de service et supprimer l’obligation de réintégrer un·e fonctionnaire notamment en cas de licenciement abusif. Mercredi, il a validé le principe d’un avant-projet de loi visant à «clarifier et moderniser» l’ensemble de la Loi générale relative au personnel de l’administration cantonale, du pouvoir judiciaire et des établissements publics médicaux (LPAC). Le texte prévoit également des mesures allant dans le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion