Scène

Milo Rau signe à Genève son premier opéra

Figure très en vue à l’échelle européenne, le Bernois met en scène La Clémence de Titus de ­Mozart, alors que sort en parallèle son dernier long-métrage. Rencontre.
Milo Rau signe à Genève son premier opéra
En même temps que la diffusion de La Clémence de Titus sort dernier film de Milo Rau, Le Nouvel Evangile. Tourné à Matera, au Sud de l’Italie, il retrace l’histoire de Jésus, mais transposée dans le contexte actuel. KEYSTONE
Grand Théâtre

Avec La Clémence de Titus de Mozart, Milo Rau (44 ans) est repassé par la case «novice». A l’occasion de cette ­première incursion dans le domaine lyrique, au Grand Théâtre de Genève, le metteur en scène bernois se confie sur les premiers pas, les répétitions, parle de révolte, de réalité et du pouvoir de l’art. A son entrée dans la salle de répétition le premier jour, il ne sait que répondre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion