International

La mobilisation contre le coup d’Etat se poursuit

Malgré les arrestations et la peur des représailles, les Birmans sont descendus jeudi dans les rues pour la sixième journée consécutive.
La mobilisation contre le coup d'Etat se poursuit
Des étudiants manifestent à Rangoun le 7 février dernier. KEYSTONE
Birmanie

Les Birmans sont descendu jeudi dans les rues pour la sixième journée consécutive, afin de protester contre le coup d’Etat qui a renversé Aung San Suu Kyi. La peur des représailles est dans tous les esprits, deux jours après l’usage de la force par la police. Des arrestations ont eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi, dont celle du vice-président de la chambre basse du parlement, d’un proche

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion