International

L’ONU condamne le «meurtre» d’enfants

Selon des informations obtenues par le Comité des droits de l’enfant des Nations Unies, la junte et la police birmanes ont tué 75 enfants et en détiennent 1000 autres de façon arbitraire.
L’ONU condamne le «meurtre» d’enfants
«Les enfants sont exposés chaque jour à une violence aveugle, à des tirs aléatoires et à des arrestations arbitraires», a déclaré Mikiko Otani, présidente du Comité des droits de l'enfant. Photo: démonstration à Mandalay, le 26 avril dernier. KEYSTONE
Birmanie

Le Comité des droits de l’enfant à l’ONU a condamné fermement vendredi «le meurtre» d’enfants par la junte et la police birmanes, indiquant que 75 enfants ont été tués et environ 1000 autres arbitrairement détenus depuis le putsch. «Les enfants de Birmanie sont assiégés et risquent de subir des pertes de vie catastrophiques à cause du coup militaire», a déclaré Mikiko Otani, présidente du Comité des droits de l’enfant, dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion